Violoncelles à l'abbaye
L'Oeil de l'Esprit produit le nouveau documentaire d'Adrian Claret-Perez.
Début du tournage samedi 25 juin à l'Abbaye de Fonfroide (11).

Pour soutenir notre nouveau projet, cliquez ici.

Ceux qui ont vu L'Egypte de Flore le premier documentaire d'Adrian Claret-Perez en projection ou par le DVD qui accompagne le catalogue d'exposition d'Une Femme Française en Orient savent que L'Oeil de l'Esprit est aussi tourné vers l'image qui bouge.
Simple collectif d'auteur à ses débuts, L'Oeil de l'Esprit s'est rapidement doté d'une micro maison d'édition plutôt spécialisée dans le catalogue d'exposition et d'une modeste maison de production de documentaires.
L'idée initiale étant d'assumer un minimum de soutien aux projets de ses membres grâce à une certaine autonomie ; ambition assez difficile à concrétiser pour une jeune structure.



Pour ce qui est de L'Oeil de l'Esprit Editions avec 3 catalogues à son actif en deux ans, je m'estime satisfaite.
Pour ce qui est de la production de documentaires, c'est encore une autre aventure.

J'ai toujours trouvé - et peu de confrères me contrediront, je pense - que la photographie est une danseuse fort gourmande mais depuis que je m'intéresse de plus près à l'image qui bouge, je n'ose plus me plaindre.
Avant L'Oeil de l'Esprit, il m'est si souvent arrivé de devoir ajouter ou avancer de mes deniers privés pour clôturer un budget d'exposition que mon comptable avait du mal à distinguer mon compte perso de mon compte pro mais je découvre avec stupeur que le nombre de zéros n'est pas exactement le même dès qu'il s'agit d'image qui bouge.
Par ailleurs, si les montants ne sont pas les mêmes, comme les lourdeurs administratives le sont et que depuis un certain temps déjà, la tendance n'est pas plus à la culture qu'à l'éducation, avec les coupes franches effectuées dans les budgets de subventions la moindre réalisation devient vite un casse-tête chinois.
N'importe, nous avons la foi, de l'énergie à revendre et le tournage du deuxième documentaire produit par L'Oeil de l'Esprit "Violoncelles à l'Abbaye" d'Adrian Claret-Perez commencera samedi prochain.



Toutefois, le tournage est une chose et la post-production une autre quand l'argent public se fait plus rare.
C'est pour donner au film toutes les chances de voir le jour rapidement que nous avons décidé de lancer une souscription de soutien.
Le miracle de la souscription réside en cela qu'il est possible de réunir des fonds considérables pour soutenir un projet juste en mettant bout à bout des sommes qui ne sont pas en soi significatives.
Soutenir, ici et là, la sortie de livres, de films, de spectacles issus de petites structures indépendantes, c'est aussi se positionner clairement par rapport au type de productions qu'on souhaite voir se développer dans notre pays et, au travers de sommes finalement dérisoires, être soi- même l'acteur d'un plus vaste projet culturel.
Il est évident pour L'Oeil de l'Esprit que produire un documentaire sur une certaine universalité de la transmission maitre-élève et dont l'action se déroule dans le milieu de la musique classique est un positionnement assez radical et cette souscription que nous venons de lancer pour assurer le bon déroulement de la post-production prouve à quel point nous avons confiance en vous.

Pour soutenir notre nouveau projet "Violoncelles à l'Abbaye" cliquez ici.